Manifeste (Lectures & Lives)

Poète·sse·s et performers contre le fascisme

 

Manifeste (Lectures & Lives) #1

Jeudi 24 janvier 2019 à 19h00
Le Ventre de l’Architecte
4 rue Burnouf 75019 Paris (Métro Colonel Fabien ou Belleville)

Nina Živančević, Jamika Ajalon & Ami·e·s
Malik Ameer Crumpler, Khalil Anthony Peebles, Fatima Chbibane Bennaçar, Stavroula Bellos
Scène d'improvisation ouverte

I didn’t leave Amerika to escape racism or follow in the footsteps of spiritual mentors likes James Baldwin. In fact, I began leaving Amerika well before I crossed the Atlantic to live. I felt like a stranger in my birth-land before I found myself a stranger in Europe.
The dominant (Western) narrative works to sequester fluidity of voice and agency-to maintain a power structure which feeds on the subjugation of the “othered”. We are living in an age where we are being fed (into) hyper-realties on a daily. We live under the pervasive snow machine posing as the Amerikan dream (and other international imperialistic forces). Take one step back and it becomes evident that we are slaves to this machine-each and every one of us across the illusion of the great divide. We all are sucked into it whether you be the latest fascist white male shooter terrorist or Beyoncé - JA, Displacement and Identity: I’m a fugitive / that’s how I live, as I go along making up the narrative, Queer Plume: the fugitive diaries (entry one), Itchy Silk, 25 avril 2018

Alors que je marche parmi des corps ensommeillés de réfugiés Syriens dans la gare routière de Belgrade, en essayant d’adresser mes efforts humains envers l’Autre, ma vie soudainement est apparu devant moi comme en accéléré. Avec la question : ai-je jamais quitté cette ville où ma grand-mère avait créé la filière de la Croix Rouge en Serbie et où mon grand-père avait caché des Bakouninistes sous son toit pendant leur voyage migratoire de la Russie vers les États-Unis ? Ici, les questions comme « L’art, est il encore possible ? » ou « C’est quoi sa dernière forme mourante ? » ne me parviennent pas... Et de même les questions sur la signification de la « résistance », sur le pouvoir migratoire des gens ou sur la présence de ce pouvoir ou bien son absence dans la vie de chacun - NZ, Théâtre, nation et identité : Entre migration et stasis, EASTAP, Théâtre de la Cité internationale, 25-27 octobre 2018

Livestream radiophonique & Archive aléatoire :
https://inter-zones.org/livestream

Faire suivre / Partager : https://www.facebook.com/events/329313211010296
MANIFESTE (Lectures & Lives)
Front Transnational Uni contre le Fascisme

 


 

 

Manifeste (Lectures & Lives) #2

Mercredi 27 février 2019 à 18h00
Le Ventre de l’Architecte
4 rue Burnouf 75019 Paris (Métro Colonel Fabien ou Belleville)

"Il a toujours été clair pour moi qu'une partie du ‘travail’ consistait à renverser la chronologie dominante / avec un récit ‘alternatif’. Créer des remixs de cut-ups de la mémoire collective et mettre au jour ce qui avait disparu. Perturber les boucles qui lavent le cerveau en une illusion de couleur d’une réalité monochrome - une réalité qui, une fois rincée et mise à sécher, révèle la lumière réfractée d'une teinte éclatée, telle, cachée derrière les charades binaires" - JA

Nina Živančević, Jamika Ajalon, Fork Burke, Carrie Chappell, Valérie Mitteaux, Fatma Çıngı Kocadost, Camille Fauroux, Oreste Scalzone, Juan Ramon Alarcon, Eden Tinto Collins, Lymnadia
& Ami·e·s
Scène d'improvisation ouverte

 

18h00
Entretien avec Fork Burke autour d'une Anthologie poétique et lecture
Entretien avec Valérie Mitteaux à propos du film 8 Avenue Lénine
Lecture d'une traduction en cours de Living a feminist life de Sara Ahmed par Fatma Çıngı Kocadost et Camille Fauroux

20h00
Oreste Scalzone à l'accordéon imaginaire
Lecture de récits d’une même journée et mix sonore de Nina Živančević et Jamika Ajalon
Lecture de Carrie Chappell

22h00
Lecture de Juan Ramon Alarcon
Lecture de Lymnadia
Un manifeste acabella d'Eden Tinto Collins

& Chansons italiennes

Livestream radiophonique & Archive aléatoire :
https://inter-zones.org/livestream

Faire suivre / Partager : https://facebook.com/events/251977255731677/
MANIFESTE (Lectures & Lives)
Front Transnational Uni contre le Fascisme

 


 

 

Manifeste (Lectures & Lives) #3
Scène d'improvisation ouverte

Mercredi 27 mars 2019
Le Ventre de l’Architecte
4 rue Burnouf 75019 Paris (Métro Colonel Fabien ou Belleville)

18h00 ~ Groupe de lecture
Sélection de livres d'Amandine Ferrando

19h30 ~ Lectures & Livemix
Entretien et lecture de Wendy Delorme suivi des Mots de Lymnadia
Lecture de Vie Précaire (extrait de la 3ème partie du tryptique), Sophia Djitli
Lecture de Tarek Lakhrissi
Soupir de jazz de Moe Seager
Encore hier de Catarina Fernandes
Lecture et violon de Nina Zivancevic
Slam avec Dgiz
Projection de la vidéo-manifeste Conec, suivie d'une lecture et de la diffusion sonore de Citephilia, Eden Tinto Collins
Lecture de Nadir Khanfour
Lecture d'un extrait de Cargo, Marianne Rötig

22h30 ~ Lahdha (L’Instant)
Un film d’Amandine Ferrando avec Gwenaëlle Chastagner Angei et Imad Barakate avec sa voix-off. Le texte lu par Imad Barakate est un extrait du Diwan « Sabir ala awal » d'Abdellatif Lakouam.
& Musique improvisée (Qraqebs de Dgiz)

23h00 ~ Clôture de la soirée
Diffusion de Nowhere blues cut-up réalisé avec Fork Burke & npoem, de Jamika Ajalon

Livestream radiophonique & Archive aléatoire :
https://inter-zones.org/livestream

Faire suivre / Partager : https://facebook.com/events/571724219963634/
MANIFESTE (Lectures & Lives)
Front Transnational Uni contre le Fascisme

 


 

Jamika Ajalon est une auteure et artiste interdisciplinaire qui travaille avec différents médiums de manière indépendante et selon de multiples fusions incorporant du texte écrit et parlé, du son / de la musique et des visuels. Ses poèmes, récits et essais ont été publiés internationalement. Elle écrit actuellement une chronique régulière pour Itchy Silk intitulée « Plume queer : Journal fugitif », co-conspiratrice de lpressl.com, et souvent conférencière invitée (Académie des Arts de Vienne, Université Américaine de Paris), chanteuse, musicienne-écrivaine (Zenzile & les Argonautes). Elle a performé ses anti-lectures audiovisuelles / slams hypersoniques et exposé à travers le monde.

Nina Živančević, professionnelle du désordre, poétesse, essayiste, écrivaine a publié son premier livre en 1982 pour lequel elle a remporté le prix national de poésie en Yougoslavie. Autrice de quinze livres de poésie, Živančević a également écrit quatre recueils de nouvelles et deux romans. Son travail est largement traduit. Elle a écrit plusieurs pièces et a donné des spectacles de poésie en Europe et aux États-Unis. En plus d’avoir travaillé avec le Living Theatre de New York (1988-1992), elle a co-fondé avec Carlo Stephanos le « Théâtre Odiyana » en 1988. Récipiendaire de trois prix littéraires, Nina Živančević a participé à de nombreuses anthologies de poésie mondiale contemporaine.

Malik Ameer Crumpler est un poète, rappeur, producteur de musique et éditeur auteur de plusieurs albums, de films glitch art, cinq recueils de poésie et un recueil de rap. Il a été rédacteur en chef invité de Paris Lit Up, numéros 4 et 5. Il est le rédacteur en chef de The Opiate, cofondateur de Those That This & Visceral Brooklyn. Malik est titulaire d'une maîtrise en création littéraire de LIU, Brooklyn. Il a co-organisé Transatlantic Poetry 2017-2018, et a organisé et hébergé Poets Live & The Wordists. Malik Ameer est le M.C. du groupe Hip Hop, Madison Washington, sur Def Pressé & un écrivain de non fiction pour Itchysilk. Beneath The Underground: Collected Raps 2000-2018 est le nouveau livre de Malik & (((((FACTS))))) est le dernier album de Madison Washington.

Khalil Anthony Peebles est un artiste multidisciplinaire travaillant avec différents médiums et médias. Son travail étudie les relations entre l'esprit et l'espace, le corps noir, la sexualité, la société et l'expérience urbaine. Tisser ensemble ces intentions artistiques par l'écriture, la danse, le mouvement, le jeu d'acteur, la peinture, les arts-admin, l'éducation et le chant. Son travail s'adresse à un public diversifié et à diverses communautés.
Il a créé Urban folk, une maison d'édition à deux orientations à la fois : Urban music project (depuis 2007), et Urban Folk Books (depuis 2012).
Ses textes, films, morceaux de musiques et toiles sont à lire-voir-entendre en direct et quelques uns d'entre eux sont aussi publiés sur internet.

Fatima Chbibane Bennaçar a enseigné les langues, on peut l'entendre en conférences, ou lors de cafés littéraires et d'ateliers d’écriture. Elle écrit de la poésie, des contes, des nouvelles et des essais littéraires et philosophiques.
Elle a participé à de nombreux ouvrages collectifs, reçu plusieurs prix littéraires, et publié trois recueils de poésie, illustrés par les calligraphies de Mohammed Khallouf, « Mosaïques » en 2006 aux Éditions du bout de la rue, « La Partition De Ta Vie » en 2013, et « À L’Aube Naissante » en 2017, tous deux aux éditions Alfabarre.

Stavroula Bellos, chercheuse et enseignante à l’Université Paris 8, est également vidéaste et auteure de Chroniques Philosophiques (L'Harmattan 2008). Elle est membre du comité de rédaction des Cahiers Critiques de Philosophie et de l’Association « Le Siècle Deleuzien ». Elle a grandement participé à la transmission de la pensée de Gilles Deleuze grâce à la mise en place du site « la Voix de Gilles Deleuze en ligne ».
Son travail reflète sa polyvalence et son implication dans une pensée en mouvement par laquelle elle parvient à établir des passerelles entre diverses disciplines : sociologie, philosophie, épistémologie… Précis d’Épistémologie (Polyglotte 2013) ou encore la poésie.

Fork Burke, poètesse de la diaspora africaine, née à Détroit, vit actuellement en Europe. Fork Burke a étudié la littérature à New School New York. Elle est l'autrice de nombreux poèmes, essais poétiques et d'oeuvres parlées et enregistrées inscrites dans les traditions des spoken words. Burke également est une mère et est profondément impliquée dans l'histoire africaine (Afrique ancienne et pré-coloniale) et les expressions persistantes de l'Afrofuturisme. Depuis qu'elle vit en Europe, le fait de vivre en tant que femme noire dans une société à majorité blanche lui est apparu plus violent

Originaire de Birmingham, en Alabama, Carrie Chappell est l’autrice de nombreux poèmes, dont certains parus dans 45th Parallel, Anastamos, Calamity, Cimarron Review, Cream city review, Forth Magazine, Freshwater Review, Harpur Palate, Pittsburgh Poetry Review, Leveler, et those that this. Ses essais ont été publié par The Collagist, Diagram, Fanzine, The Iowa Review, et Xavier Review. On peut rencontrer son travail à la fois sous les formes éditées et de lectures publiques, qui s'inscrivent dans des généalogies d'écrits rédigés par des femmes. Elle vit, écrit et enseigne actuellement à Paris, et est rédactrice à Sundog Lit

Valérie Mitteaux est documentariste. Elle est la réalisatrice de "Fille ou garçon, mon sexe n’est pas mon genre" (2011) et "Le Baiser de Marseille" (2014), un film sur le coming-out homophobe français, de "Dreamocracy" (2015) en collaboration avec Raquel Freire, sur les mouvements sociaux au Portugal.
"8, avenue Lénine", co-réalisé avec Anna Pitoun à la suite de trois autres co-réalisations précédentes, "Caravane 55" (2003), "Kings of the World" (2007), "Des poules et des grosses voitures" (2014), vient de sortir en salle cet automne. Elle vit entre Lisbonne et Paris

Lymnadia est née des mots qu'elle dit. Elle dit par exemple : Une carapace entoure son corps. Sa vision est son contact avec l’extérieur. Son oeuil de cyclope est de mauvaise augure et d’amour. Elle est essentiellement femelle par naissance, par choix ou par nécessité. Elle affectionne les prairies inondées par les crues. Elle se déplace par ondulations. Ses tentacules sont sa bouche et sa respiration. Elle les utilise pour glaner les mots des autres nécessaires à sa survie. Sa maturité sexuelle est rapide et hermaphrodite.

Oreste Scalzone est un militant politique italien d’extrême gauche, et l’un des cofondateurs du mouvement Potere Operaio, avec Toni Negri, Franco Piperno, et un millier d’autres activistes, partisans d’une critique radicale du capitalisme, du travail, de l’État et de la société actuelle.
Exilé en France des années de plomb, il verra sa condamnation prescrite en février 2007, date après laquelle il entame le retour en Italie.
Il n’aura jamais cessé jusqu’à ce jour de militer.
On peut le lire à son blog, Oreste Scalzone & Complici, et parfois l'entendre à l'accordéon

Juan Ramon Alarcon est poète, metteur en scène et musicien. Il a mis en scène Sous la caresse du Cobra, une pièce écrite par Marie-Jo de Ballesteros où elle joue où plusieurs millénaires porteurs de mémoires résonnent aux mystères de l'Egypte. La Transmission ouvre alors une porte face à la trajectoire d'une reine qui préfère la caresse du cobra à toutes les manipulations du pouvoir vers une liberté éternelle. Il et elle aiment le flamenco, dont il sait la musique et lire leurs derniers textes aux diverses soirées de lecture de poésie parisiennes

Camille Fauroux et Fatma Çıngı Kocadost  sont deux jeunes chercheuses, sociologue et historienne féministes, qui vivent à Paris, et à Istanbul et qui actuellement lisent, traduisent et discutent de Living a Feminist Life, un livre de Sarah Ahmed, entre l'anglais, le turc, et le français et pour voir comment il résonne avec nos vies et nos imaginaires, dans différents espaces et différentes langues. Dans Vivre une vie féministe, Sara Ahmed explore ce que signifie vivre une vie féministe dans la vie quotidienne : en famille, avec les ami·e·s, ou au travail et parle de ce qu’il en est de dissoner à ces moments là. Le texte est personnel, poétique et théorique à la fois, il adresse la vie féministe ou comment elle se redessine autrement.

Eden Tinto Collins a suivi le cursus de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy où elle s’est initié et a développé sa pratique des arts plastiques. Poéticienne, trans, –voire hyper–, médias, elle explore libre ment les f.r.ictions entre mélancolie, mythologie et identité, tout en développant une relation au Tiers-monde « imaginal ». De là prolifèrent un discours poétique, des dispositifs relationnels, noétiques (de la pensée et de l’esprit) activés par l’utilisation des principes de suédage et de re-enactment.

« Les Territoires et Frontières intérieures // Voyage au coeur de l’être // Les Images mentales (dont les rêves), la Transe (notamment celle des Gnawa du Maroc) et la « Folie ». Liens qui les tissent / Portes qu’elles incarnent. » Amandine Ferrando depuis plusieurs années travaille sur l’image mentale, notamment les rêves sous forme de mises en scène et de performances. Après 9 performances réalisées avec des rêveurs·es, elle découvre la réalisation cinématographique et réalise « Lila » puis d’autres films. C’est le moyen avec la poésie d'explorer l’espace entre l’imaginaire et la réalité, le rêve, la transe, la folie et qui amène à contempler le réel à travers des plans colorés, absurdes et poétiques.

Tarek Lakhrissi (né en 1992, Châtellerault FR) est un artiste basé à Paris. Il tra­vaille à partir de la per­for­mance, de l’ins­tal­la­tion, de la vidéo et de la poésie autour de la codification du lan­gage et des affects à travers une démarche fictionnelle. Ses tra­vaux ont été pré­sen­tés au sein de centres d’art (Palais de Tokyo - Paris, Fondation Gulbenkian - Paris, Fondation Lafayette Anticipations - Paris, Bétonsalon - Paris, DOC ! - Paris, La Gaité Lyrique - Paris, Auto Italia South East - Londres, SMC/CAC - Vilnius, Kim? - Riga, Lettonie, Artexte - Montréal, Confort Moderne - Poitiers, Circa Projects - Newcastle, Wendy’s Subway - Brooklyn. Il est actuel­le­ment en rési­dence et présente sa première exposition personnelle à La Galerie, CAC (Noisy-Le-Sec).

Moe Seager a publié plusieurs recueils de poésie et dirige également des ensembles de jazz à Paris et à New York et dans d'autres villes en tant que poète et chanteur de jazz.
Il est l'hôte de la série de soirées de lectures parisiennes Angora Poets.
Son travail a été publié aux États-Unis, et traduit en français et en arabe en France et en Égypte.
Seager est aussi lauréat du Golden Quill Award pour le journalisme d'investigation et de celui pour les Droits humains de l'Université de Pittsburgh.

Après des études de philosophie, Marianne Rötig travaille quelques années à La Borde, puis vit à Bruxelles et Paris. « Cargo » n’est pas seulement un récit de voyage d'une semaine, du Havre à Malte, qui l'a conduite à l'écriture, mais aussi un récit autobiographique, paru en octobre dernier. Avec cette traversée, elle se dit « qu’il faut s’aventurer à raconter le monde, encore et encore, qu’on le peut et que l’on doit ».

Les recherches de Sophia Djitli (*1986, vit et travaille entre Paris et Bordeaux) mettent en relation les formes de la performance et de la conférence, les formes de corporéités dans les processus de subjectivations des groupes sociaux minorisés. Depuis son cursus en Genre, Politique et Sexualités à l’EHESS-Paris, elle a donné naissance à plusieurs groupes de travail mêlant recherches académiques et volontés d’interventions sociales. Elle coordonne actuellement des événements curatoriaux et des projets de production et de diffusion en art en France, en Allemagne et au Chili.

Les recherches de Béatrice Rettig se situent au croisement de l’art et la politique, selon leur remises en question réciproques. C’est à ce croisement qu’elle s’intéresse aux processus de la réflexion et la réalisation collective, passant par des modalités diverses avec une préférence pour celles du ‘work-in-progress’.
Cursus en art, et en philosophie. À l’initiative de plusieurs collectifs, festivals, cycles de rencontres et actions de création et recherche ouvertes.

 


Organisation : Nina Živančević (zivancevicn65gmail.com), Jamika Ajalon (jamikaajalongmail.com), Béatrice Rettig (bea.rettiggmail.com).

 

Liens :
http://ninazivancevic.com/
http://soundcloud.com/ninazivancevic
http://jamikaajalon.com/
http://facebook.com/jamikaajalon.artistpage/
http://malikameer.com
http://khalilanthonypeebles.com
http://editionduboutdelarue.fr/auteurs/fatima_chbibane.php
http://merejkowskypierre.over-blog.com
http://www.facebook.com/stavroula.bellos.3
http://forkburke.blogspot.com/
https://facebook.com/fork.burke
http://carriechappell.com/
https://facebook.com/chappell.carrie
http://8avenuelenine.com/
http://facebook.com/8avenuelenine/
http://filmsdocumentaires.com/auteurs/2193-valerie-mitteaux
http://instagram.com/edentintocollins
http://vimeo.com/293639070
http://lymnadiapoesie.wordpress.com/
http://orestescalzone.wordpress.com/
http://facebook.com/oreste-scalzone-1286550081359977/
http://facebook.com/juanramon.alarcon.3
http://unil.academia.edu/fatma%C3%A7%C4%B1ng%C4%B1kocadost
http://ehess.academia.edu/CamilleFauroux
http://amandineferrando.com/
http://facebook.com/Amandine.Ferrando11/
http://vimeo.com/user10353438
http://facebook.com/collectifdelinstant/
https://tareklakhrissi.com/
http://facebook.com/nad.khanfour/
http://lymnadiapoesie.wordpress.com/
http://facebook.com/Cargo-Marianne-R%C3%B6tig-255520365160303/
http://inter-zones.org/auteur-e/sophia-djitli/
http://facebook.com/moe.seeger.5/
http://facebook.com/angorapoets/
http://dgiz.free.fr/
http://www.facebook.com/catarina.fernandes.545/
http://facebook.com/ventredelarchitecte/
http://inter-zones.org/
http://facebook.com/liveinterzones/