Le rêve inachevé de la Palestine

 

Le rêve unifié du peuple palestinien dans son ensemble de libération de la Palestine fondé sur le droit au retour à la suite des accords d'Oslo a éclaté en autant de revendications que d'assignations à des statuts différenciés des Palestiniens de la Cisjordanie, de Gaza, du Liban, de Syrie, de Jordanie, et dans la diaspora.
L'intervention revient sur ces différenciations de statuts qui sont venues donner lieu à autant de rêves différents, les termes dans lesquels ils sont énoncés, et les difficultés auxquelles ils se heurtent, en montrant comment Israël a cherché à détruire toute possibilité d'un rêve réuni qui pourtant persiste, sous la forme des campagnes récentes pour un seul État de la Palestine du Jourdain à la Méditerranée qui avait été la revendication première de la lutte palestinienne.

Naji El Khatib est sociologue. Doctorat de sociologie politique à l’EHESS à Paris. Il a enseigné à l’Université An-Najah à Naplouse en Palestine en même temps que pris part au CUEM-Consortium des Universités Euro-Méditérranéennes. À l'initiative de l’Institut des Humanités MedFil et du Groupe d'études transglobales. Ses domaines de recherche sont la sociologie de l’intervention, la socio-analyse et l’analyse institutionnelle, la psycho-analyse des groupes, les théories et les méthodes de formalisation de la recherche et de l’enseignement et leur mise en pratique. La sociologie de la famille, de la santé, du travail social, de l’éducation, et du juridico-social. Ses recherches et ouvrages récents portent sur le genre et les femmes en Palestine, le projet d’un seul État en Palestine, et les dialogues palestiniens à l’international.

Rêves, Université Paris 8 via l'Internet, 21/01/2021.