Le rêve comme…

Isis Castañeda Capriroli
Le rêve comme...
Isis Castañeda CapriroliLe rêve comme...

 

L’intervention propose d’explorer la dimension politique de la vie onirique à travers la mise en récit du rêve d’une femme étrangère résidant au Chili en regard des contextes de vie, de la grande vague féministe de 2017, au mouvement de 2019 et à la période de la pandémie de coronavirus de Covid 19 actuelle.
Le récit du rêve et le récit de vie de la rêveuse ouvrent peu à peu à un sens politique des relations entre les dimensions personnelle et collective.
La recherche est réalisée dans le cadre de la thèse, intitulée Le rêve comme voie royale vers l’hétérogénéité de la violence, entre l’Université du Chili, l’Université de Paris et l’Université Paris 8, ainsi que de la démarche collective du projet Rêves en quarantaine du LaPSoS, Laboratoire transdisciplinaire en Pratiques Sociales et Subjectivité de l’Université du Chili avec une collecte de récits de rêves durant la pandémie au Chili.

Rêves, 28/01/2021.