Le non-encore-être et la révolution ontologique du capitalisme contemporain

Amir Kianpour
Le non-encore-être et la révolution ontologique du capitalisme contemporain
Amir KianpourLe non-encore-être et la révolution ontologique du capitalisme contemporain

 

L’intervention propose un programme de lecture autour des notions de rêve éveillé, de rêves diurne et nocturne d’Ernst Bloch, et du non-encore-être, et dont l’oeuvre doit être située en regard d’une génération marquée par le passage de l’histoire de deux guerres mondiales, et une conception du devenir total du capital et de l’État.
Quel avenir était-il contenu dans le passé, en tant que non-encore-être, ou non-encore-conscient de l’être dans l’être, surgissant dans le rêve éveillé ?
Le Principe espérance était écrit dans les années 30 et 40, où le capitalisme d’État servait l’avènement du nazisme.
Aujourd’hui, le capitalisme est anarchique, et l’ordre temporel linéaire du passé-présent-futur ne fait pas sens pour son organisation fondée sur un présent permanent du marché, où les conditions d’aucun rêve au sens où l’entendait Bloch ne sont réunies.

Rêves II, 31/03/2022.