Le droit au retour des réfugié·e·s palestinien·ne·s

 

 

L'intervention traite du droit au retour des réfugiés palestiniens, trop peu souvent incluse dans les projets de résolution de la question palestinienne malgré sa centralité. Réfugiés lors de la Nakba en 1948 majoritairement en Cisjordanie et à Gaza, au Liban et en Syrie selon qu'ils vivaient en Haute et Basse Galilée, et en Jordanie, puis dont une partie à qui la nationalité jordanienne est attribuée de facto en 1967, ils ne sont en effets pas pris en considération.
Le droit au retour des réfugiés palestiniens est ainsi l'un des points de conflit principaux, ensemble avec la question du statut de la ville de Jérusalem, lors des Accords d'Oslo en 1993.
L'intervention soulève de façon à la fois synthétique et historique l'importance de la reconnaissance de ce droit au retour et des autres droits qui y sont liés tels que celui de la propriété privée des maisons et des terres, et de la reconnaissance même du statut de réfugiés et de la multiplicité de leurs situations dont il s'agit de rendre compte.
Le droit au retour est ainsi central du renouvellement du lien social et politique des palestiniens avec la Palestine à travers le temps.

Supports cartographiques et chronologiques :
Les réfugié·es palestinien·nes et les personnes vulnérables en besoin d’assistance au Moyen-Orient en 2016, Vision Carto, janvier 2017.
Visualizating Palestine, 2012-En cours.

Naji El Khatib est sociologue.
Doctorat de sociologie politique à l’EHESS à Paris. A longtemps enseigné à l’Université An-Najah à Naplouse (Palestine).
Co-responsable de l’Institut des Humanités MEDFIL et du CUEM-Consortium des Universités Euro-Méditérranéennes.
Ses domaines de recherche sont la sociologie de l’intervention, la socio-analyse et l’analyse institutionnelle, la psycho-analyse des groupes, les théories et les méthodes de formalisation de la recherche et de l’enseignement et leur mise en pratique. La sociologie de la famille, de la santé, du travail social, de l’éducation, et du juridico-social.
Publications et ouvrages récents : The Plurality of Thought Versus the Monolithic Obscurantism, Omagate publishing, 2016. The Gender and the Globalization of Concepts-Deconstructive Analysis, Omagate publishing, 2015.


Séminaire libre d'études politiques, Université Paris 8 Saint-Denis, 16/03/2017.