La précarité brûle

      La précarité tue. Et tout brûle encore. Vos routes, vos bâtiments, vos symboles de pouvoir et nos corps. Car on étouffe, on manque d’air. On s’asphyxie de votre austérité, de vos mesures politiques, de vos coupes budgétaires, de vos gaz lacrymogènes. On crève du nouveau monde, de son autorité drapée dans un ...