Fin de la poésie, fin de la révolution ?

    Avec la lecture des poéte·sse·s Forough Farrokhzad (1935-1967) et Nima Yushij (1895-1958), Morad Farahdpour, Zahra Pourazizi, Arsalan Reihanzadeh et Amir Kianpour interrogent les relations entre révolutions esthétiques et révolutions sociales, et entre poésie et politique en regard de l'histoire iranienne récente. Si il y a bien relation, en aucun cela ne pourrait être une ...